Traditions haut normandes

Des métiers d’art caractérisent le territoire haut-normand :

•    pour le travail de l’ivoire (notamment à Yvetot [le musée des ivoires d’Yvetot est un musée municipal présentant des ivoires, des terres cuites et des céramiques] et à Dieppe)


•    pour le travail du chaume (métier de chaumier présent dans l’Eure et en Seine-Maritime)


•    pour le travail du torchis


•    pour le travail du colombage


•    pour le travail de la céramique et de la faïence
-    ROUEN est ainsi doté d’un musée de la Céramique réputé :  http://rouen-musees.com/fr/musee-de-la-ceramique
Installé dans le superbe hôtel d’Hocqueville (XVIIe – XVIIIe siècle), le musée, tout en présentant les plus importants centres faïenciers (Delft, Nevers), est centré sur les splendeurs de la production rouennaise : carreaux de Masséot Abaquesne (XVIe siècle), camaïeu bleu de Poterat, décors polychromes et pétillantes chinoiseries de l’époque rocaille, grands services d’apparat et spectaculaires sculptures de faïence. La collection s’ouvre sur le XIXe siècle et des expositions d’art contemporain lié à la céramique sont régulièrement organisées.


 •    pour le travail du verre (travail artistique du verre, flaconnage, …)
-    BLANGY-SUR-BRESLE : musée de la verrerie L’ancien moulin du manoir de Fontaine (datant du 16ème siècle) est situé sur la rivière la Bresle. Les bâtiments accueillent désormais un Centre Culturel regroupant plusieurs musées dont celui de la verrerie. Sur 400 m2, le public découvre une exposition permanente ainsi que des démonstrations d’un souffleur de verre. Pour plus de renseignements sur le musée et l’industrie de la verrerie dans la vallée de la Bresle veuillez consultez le site de Glass Valley.
-    EU : musée des Traditions verrières
La vallée de la bresle produit 80% des flacons de luxe diffusés dans le monde.
Traditions Verrières est un musée crée par des verriers passionnés et passionnants.
L’évolution de 7000 ans d’art et de techniques du sable au produit fini, et des flacons parmi les créations des grands noms de la parfumerie.
Films et démonstrations ponctuel de souffleur. www.traditions-verrieres.com
-    CONCHES : Le Musée du Verre de Conches, ouvert depuis 1996, accueille une collection d’art verrier, constituée de vitraux réalisés par François Décorchemont, d’objets d’arts décoratifs et de sculptures en verre. Depuis le musée s’est enrichi d’œuvres majeures réalisées par Etienne et Antoine Leperlier, Yan Zoritchak, Claude Monod, Matéi Négréanu, Alain et Marisa Begou,… Le musée présente ainsi un aperçu de la création contemporaine en verre. www.museeduverre.fr


 •    pour l’horlogerie
Saint Nicolas d’Aliermont (76) accueille un musée de l’horlogerie qui participe depuis 2013 aux Journées Européennes des Métiers d’Art : www.musee-horlogerie-aliermont.fr
Le musée de l’horlogerie retrace, le long d’un parcours de visite interactif et ludique, l’histoire de l’horlogerie et de la précision, savoir-faire original de Saint-Nicolas-d’Aliermont, du début du XVIIIe siècle à nos jours. À travers les collections, les témoignages, les photographies, et grâce à l’atelier d’horloger, entrez dans l’univers de la mesure du temps et plongez au coeur de la vie des ouvriers horlogers. Que vous veniez en famille, en groupe ou avec des scolaires nos prestations sont adaptées à tous.


•    pour la facture instrumentale (lutherie notamment)
LA COUTURE-BOUSSEY : Le musée des instruments à vent est un musée situé à La Couture-Boussey (Eure). La région de La Couture-Boussey est un centre de facture d’instruments à vent depuis le XVIIe siècle. Le musée renferme quelques pièces rares et intéressantes comme des cors anglais, des hautbois de toute taille, des clarinettes, et bon nombre de flûtes traversières ou à bec. En bonne place, on peut voir le portrait de Jacques-Martin Hotteterre, célèbre musicien de la chambre du roi et membre d’une dynastie de facteurs d’instruments locaux.
Le Musée des instruments à vent a le label musée de France.

Outre la présence des métiers d’art sur le territoire haut-normand, quatre autres musées semblent incontournables pour le passionné des métiers d’art :

1)    Le musée des traditions et arts normands présente l’exposition qui retracent :
-    L’évolution stylistique du mobilier régional (Haute-Normandie) du XVe au XIXe siècle. Les pièces de Haute époque notamment des XVe et XVIe siècles sont nombreuses et de grande qualité (rez-de-chaussée, 1er étage).
-    La présentation des régions de Haute-Normandie, sous l’aspect d’intérieurs de fermes avec les meubles, objets et ustensiles de la vie quotidienne au XIXe siècle (2e étage)
L’histoire du costume normand aux XVIIIe et XIXe siècles (3e étage).
-    De par leur caractère unique et harmonieux dans le temps, ces collections acquises en un peu moins de quarante ans, classent le château dans sa spécialité au tout premier plan du patrimoine régional.
-    Des 15 000 pièces constituant les collections du musée, à peine 10 % sont visibles du grand public.
Ce musée a le label musée de France : www.chateaudemartainville.fr

2)    Le Musée Le Secq des Tournelles
Il a été fondé en 1920. Il occupe l’église Saint-Laurent (XVe et XVIe siècles) à Rouen. Il contient une collection de ferronnerie léguée par Henri Le Secq des Tournelles (1854-1925) et qui avait été commencée en 1862 par son père Henri Le Secq.
Elle avait accueilli en ses murs de 1911 à 1920 le musée d’Art normand qui comptait déjà une partie de la collection des Le Secq des Tournelles2.
Il dispose d’une collection unique au monde de ferronnerie regroupant éléments d’architecture, enseignes, serrures, heurtoirs, moulin à café, outils, bijoux, objets de couture et de costume.
Il a le label musée de France : http://rouen-musees.com/fr

3)    Le Musée de la reliure présente au Château de Beaumesnil le métier de relieur et de belles collections de reliure : www.chateaubeaumesnil.com

4) Un musée est dédié à la ferronnerie à Francheville dans l’Eure : http://www.francheville-eure.fr/index.php?me=2&pa=3

5)    La maison du sabotier est un musée situé à La Haye-de-Routot dans l’Eure.
Il présente, dans une chaumière traditionnelle du Roumois, une collection de sabots de tous usages (des simples galoches aux bottes de cressonnier) et de toutes les régions ainsi que le savoir-faire du sabotier.
Site Internet


 

 LA REFERENCE POUR LES MUSEES DE HAUTE-NORMANDIE